0
(0)

Plaie infectée ou verte : diagnostic & prise en charge

La prise en charge rapide et efficace d’une plaie infectée est essentielle pour éviter des complications graves. Une plaie virant au vert indique souvent une infection bactérienne, nécessitant une attention particulière.

Diagnostic d’une plaie infectée

Couleur verte en surface : un indicateur clé
La couleur verte sur une plaie est généralement due à la présence de pigments bactériens, indiquant une infection. Ce signe distinctif doit alerter le soignant sur la nécessité d’un diagnostic approfondi.

 

Origine de la couleur verte

La production de pigments par certaines bactéries est responsable de cette coloration spécifique.

 

Autres critères d’infection locale

  • Érythème : rougeur de la peau autour de la plaie.
  • Chaleur locale : augmentation de la température de la peau.
  • Œdème : gonflement dû à l’accumulation de liquide.
  • Douleur : peut s’intensifier ou apparaître avec l’infection.
  • Majoration des exsudats : augmentation de la production de liquide par la plaie.
  • Odeur : présence d’une odeur désagréable.
  • Extension de la plaie : agrandissement de la surface affectée.
  • Couleur du tissu de granulation : peut virer au vert ou au violine.

 

Prise en charge d’une plaie infectée

Mesures préliminaires

Il n’est pas toujours nécessaire de réaliser un prélèvement bactériologique. L’antibiothérapie locale ou per os est envisagée uniquement dans certains cas, comme l’érysipèle.

 

Soins locaux

Lavage eau et savon : préféré aux antiseptiques pour éviter l’aggravation de l’infection.

Changement de pansement quotidien : essentiel pour maintenir un environnement propre.

Compression adaptée : permet de réduire l’œdème et favoriser la guérison.

 

Pansements à privilégier et à éviter

Les pansements hydrogels, irrigo-absorbants et hydrocolloides sont à éviter. Selon le degré d’exsudation de la plaie, des super absorbants ou des alginates peuvent être recommandés.

 

Facteurs favorisant l’infection des plaies

L’oedème, l’ischémie et la dénutrition sont des facteurs qui peuvent compromettre la guérison et favoriser l’infection.

 

Conclusion

La reconnaissance rapide des signes d’infection et une prise en charge appropriée sont cruciales pour le traitement des plaies infectées. Une approche adaptée permet de réduire le risque de complications.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *