0
(0)

Ulcère de jambe très douloureux

Les ulcères de la jambe, en plus d’être des plaies chroniques délicates, présentent une complexité supplémentaire liée à la diversité de leurs origines. La douleur associée à ces ulcères peut varier en fonction de l’étiologie de la plaie, de sa localisation spécifique, et des complications associées. Dans cette section, nous explorerons plus en détail la gestion de la douleur en tenant compte de ces différentes dimensions.

 Douleur liée à l’étiologie de la plaie:

 Ischémie:

En cas d’ischémie, la revascularisation, si possible et acceptée par le patient, est envisagée. Cependant, la détersion mécanique et les pansements humides sont contre-indiqués. Des dermatocorticoïdes peuvent être prescrits, et dans certains cas, des techniques avancées telles que l’électrostimulation et la greffe cutanée peuvent être discutées.

 En cas d’angiodermite nécrosante, Calciphylaxie, Vascularite, Pyoderma gangrenosum:

La détersion mécanique et les pansements humides sont également contre-indiqués. Le recours aux dermocorticoïdes sous avis médical est recommandé. Dans certains cas, des options plus avancées comme l’électrostimulation et la greffe cutanée peuvent être envisagées.

 Ulcère médicamenteux (Hydréa / Nicorandil), Hématome disséquant:

La détersion mécanique est contre-indiquée, et les pansements humides sont à éviter. Une consultation médicale est nécessaire pour déterminer la meilleure approche, avec la possibilité de discuter des interventions avancées comme la greffe cutanée.

 Douleurs liées à la localisation de la plaie:

 Au niveau de la Malléole:

Limiter les appuis est crucial, et une attention particulière doit être accordée aux bandes de compression pour éviter une exacerbation de la douleur.

 Au niveau Crête tibiale, Région achilléenne:

Dans ces zones, des précautions similaires doivent être prises en ce qui concerne les bandes de compression, avec des recommandations spécifiques pour limiter la marche ou utiliser des dispositifs de décharge.

Douleurs liées aux complications:

 Si Œdème:

Le traitement étiologique de l’œdème, qu’il soit d’origine cardiaque, médicamenteuse ou lié à la dénutrition, est essentiel. La compression peut être envisagée après avoir maîtrisé l’œdème.

 Si Infection:

Différentes situations nécessitent des approches spécifiques, telles que l’utilisation d’antibiothérapie, la gestion de l’œdème avec compression, et la mise à plat et l’évacuation en cas d’abcès.

Si Exposition de structures sous-cutanées (os, tendon):

Dans ces situations, un avis spécialisé rapide est crucial. Les pansements humides sont à éviter en raison du risque infectieux, et des mesures spécifiques, telles que l’immobilisation de l’articulation, peuvent être nécessaires.

 

En adoptant une approche différenciée en fonction de l’origine de la douleur, les professionnels de la santé peuvent fournir une prise en charge plus ciblée et adaptée aux besoins spécifiques de chaque patient souffrant d’ulcères de jambe. Une gestion précise de la douleur contribue non seulement au confort du patient mais également à l’efficacité globale du traitement de ces affections chroniques.

Besoin d’un recap’ ? N’hésitez pas à le consulter sur instagram: 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *