0
(0)

Prise en charge d’un pied diabétique avec de la nécrose

Un pied diabétique avec de la nécrose est une complication redoutable associée aux plaies chez les patients diabétiques. Comprendre les différents types de plaies et les meilleures pratiques de gestion est essentiel pour éviter des complications graves telles que l’infection et la gangrène.

Plaie diabétique avec de la nécrose

Les Types de plaies chez les pieds diabétiques

Plaie Neuropathique : Apparaissant au niveau des orteils ou sous la voûte plantaire « mal perforant plantaire ». Elle s’accompagne d’une perte de sensibilité (douleur/chaleur), présente des bords francs et la peau est sèche. De ce fait, le pied du patient se déforme et ses ongles se recourbent tels des griffes. La perte de sensation au niveau du pied peut même empêcher le patient de se rendre compte qu’il a une plaie, celle-ci pouvant ensuite rapidement s’infecter.

Plaie Ischémique : Liée à un défaut d’irrigation, elle survient souvent à l’extrémité des orteils, sur le talon ou au bord du pied.

Plaie Neuro-Ischémique : Elle est liée à une neuropathie associée à une ischémie. La plaie survient en bordure du pied ou au bout des orteils, voire sous les ongles du pied. Le premier signe est généralement une bulle, comme une ampoule née d’une friction répétée du pied dans une chaussure trop serrée ou trop étroite.

 

Nécrose : Un risque réel

La nécrose devient un risque majeur en raison de la perte de sensibilité, masquant la douleur. Les signes de nécrose incluent une coloration noire ou brune de la peau, un tissu dur, et une absence de sensation. Les risques associés comprennent l’infection et la gangrène.

 

Prévention quotidienne

Pour limiter l’apparition de la nécrose, adoptez des gestes préventifs tels que :

  • Inspection quotidienne du pied
  • Lavage des pieds au savon doux et séchage méticuleux
  • Port de chaussures adaptées
  • Consultation annuelle chez un podologue
  • Limiter les facteurs de risque tels que le tabac et le surpoids

 

Prise en charge rapide des plaies

Dès la constatation d’une plaie, lavez, séchez, et désinfectez-la. 

Utilisez des pansements hydrocolloïdes pour protéger la lésion jusqu’à cicatrisation complète. 

Surveillez les plaies importantes et consultez régulièrement les professionnels de santé.

 

Traitement de la nécrose

Le traitement dépend du stade d’avancement de la nécrose :

Traitement local du tissu ulcéré (détersion, pansements antiseptiques, etc.) ;

Antibiothérapie pour réduire l’infection du pied diabétique ;

Optimisation de la circulation sanguine ;

Traitement chirurgical

L’intervention peut aller de l’ablation des tissus mous ou nécrosés (débridement) à l’amputation complète du membre infecté.

Ces différents traitements peuvent être utilisés de façon complémentaire pour favoriser la guérison du patient diabétique.

 

Conclusion

La prise en charge efficace d’un pied diabétique avec nécrose nécessite une approche proactive. La prévention quotidienne, la réactivité face aux plaies, et un suivi médical rigoureux sont essentiels pour minimiser les risques. En adoptant ces meilleures pratiques, les infirmiers joueront un rôle crucial dans la préservation de la santé des patients diabétiques.

Besoin d’un récap’ ? N’hésitez pas à le consulter sur notre page instagram:

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *